Surf aux Jeux Olympiques

Enfin ! Après plusieurs années d’attente, le surf aura bel et bien le droit d’être représenté au cours des deux prochaines olympiades, en 2020 et en 2024. Un combat de longue haleine, qui avait vu les membres de la fédération lutter de manière acharnée pour finalement voir le nom de leur discipline être choisi pour intégrer les programmes officiels. Retour sur ces différents épisodes, qui permet au surf de faire aujourd’hui partie du gratin olympique.

1. Le choix du surf pour les Jeux Olympiques

Comme dit précédemment, l’intégration du surf aux JO fut la récompense d’un combat de longue haleine. Tout commence en 2015, lors que le Comité d’Organisation des Jeux de Tokyo envoie au CIO une liste proposant dix-huit disciplines supplémentaires, parmi lesquels on retrouve notamment le karaté, le skateboard, l’escalade sportive, et bien entendu le surf.

Surf en Jeux OlympiquesLe surf prend place aux Jeux Olympiques!

Le choix définitif est approuvé en 2016, permettant ainsi au surf de faire officiellement partie des sports choisis pour Tokyo. En ce qui concerne Paris 2024, la décision officielle date d’il y a un an, après une annonce indiquant les quatre sports retenus pour les Jeux. Ainsi le breakdance, l’escalade, le skateboard et le surf furent choisis, au détriment de disciplines telles que le karaté ou la pétanque. Une grande victoire pour le surf, désormais assuré de faire au moins deux olympiades, avant de peut-être s’inscrire à long terme dans l’univers olympique.

2. Déroulement des épreuves pour les prochaines éditions

En ce qui concerne 2020, il a d’ores et déjà été validé que la compétition se déroulera sur le spot de Shidashita, au cœur de l’Océan Pacifique, au niveau de la côte de la préfecture de Chiba. Pour 2024, les débats furent intenses, mais il a été annoncé il y a quelques semaines que c’est finalement Tahiti et le site de Teahupoo qui auraient l’honneur de recevoir les épreuves. Un lieu unanimement reconnu comme idéal pour la pratique du surf en compétition, avec la réputation d’abriter l’une des vagues les plus périlleuses du monde.

La compétition englobera un total de 40 athlètes, répartis équitablement entre hommes et femmes, et sous déroulera sous la forme d’un shotboard. Pour Tokyo, la compétition devrait se dérouler sur quatre jours, mais dépendra notamment des conditions météorologiques afin de permettre des conditions de pratique optimale.

Surf sur JOLes épreuves de surf à regarder pendant les JO!

3. Pourquoi le choix du surf aux Jeux Olympiques?

Si le surf a été choisi au détriment de disciplines plus traditionnelles, telles que le karaté, c’est notamment dû au fait que les organisateurs des JO de Paris ont la ferme intention de mettre en place une olympiade à destination de la jeunesse. En effet, il y a une volonté de parler aux plus jeunes en offrant des sports plutôt spectaculaires, et qui parlent au plus grand nombre. En effet, on ne dénombre plus les personnes qui ont déjà essayé de grimper sur une planche de surf en vacances, ou alors sur un skate pour tenter quelques pirouettes. On comprend donc ce choix, même s’il a n’a pas été plébiscité par tous les observateurs et parties prenantes de l’écosystème sportif.

Vous l’aurez compris, l’intégration du surf pour les deux prochaines olympiades sera l’occasion de mettre en lumière la discipline et ses athlètes. On s’attend notamment à un spectacle de grande ampleur, qui contentera sans aucun doute les passionnés mais aussi les amateurs qui ne connaissent pas forcément ce sport. Cela s’inscrit dans la continuité de la volonté du Comité d’Organisation, qui a choisi de mettre en avant des sports centrés sur la spectacularité et qui saura donc parler aux jeunes. A voir si cela portera ces fruits sur le long terme. Regardez alors le surf aux Jeux Olympiques et vivez les émotions en direct!

Commentaire (0)
Jouez résponsable